Trois archétypes féminins

Skills: Projets d'album et illustrations jeunesse

Me voilà autorisée à vous parler enfin du travail que j’ai fait cet été. Il s’agit d’une commande de l’IHP « Institute for Human positioning » (basé en Suisse) qui souhaitait illustrer trois archétypes féminins, trois énergies féminines qui sont en chacune de nous et qui s’éveillent de manière plus forte que d’autres à certains moments de notre vie. Des énergies auxquelles il est parfois bon de se reconnecter pour nous aider à nous ressourcer, à élaborer, à construire notre chemin personnel.

l’originale
C’est là qu’apparaît « l’originale ». Au départ, j’ai reçu des idées, des caractéristiques, une vision, un ressenti. Les mots suivants ont été énoncés : sagesse du monde, profondeur de l’introspection, en contact avec ses perceptions intérieures, alliance avec la magie, lumière, alignée, connectée, coquillages en référence à l’élément originel qui est liquide, le calme, l’affirmation du soi, le développement des sens.
A partir de là, j’ai pensé de suite à un être un peu surnaturel dans une grotte baignée d’eau dans laquelle arriveraient des petits êtres naturels directement inspirés du manga « Mushishi » que je vous invite à découvrir vivement. Et j’ai fait un premier croquis. D’autres sont arrivés par la suite, en m’inspirant de Magritte, des différents éléments et du coquillage. Mais de suite, c’est la grotte qui a parlé et qui a été choisie. Initialement jeune et intemporelle, l’être original a ensuite été « vieilli » pour refléter la sagesse et surtout rendu plus féminin pour accentuer l’énergie et la force des femmes qui apparaît aux alentours de la quarantaine et qui ne cesse de grandir par la suite.
Si cela vous intéresse, n’hésitez pas à prendre contact avec l’IHP (stages, formations, accompagnement) pour prendre le temps de vous redécouvrir et vous repositionner
la Visionnaire
Voici le deuxième archétype que je vous dévoile cette semaine. Lui aussi tombe à point nommé dans cette période difficile de peur et de « mise sous tutelle ». Lorsque nous aurons réussi à nous ressourcer, nous recentrer et à reprendre contact avec nos perceptions intérieures, il viendra le temps de reprendre contenance pour nous permettre de regarder au loin.
La visionnaire m’a ainsi été définie par les mots clés suivants : Clarté, intention, limite, engagement, intention, structure, priorité.
Il m’a aussi été demandé d’utiliser une couleur bleu roi, une couleur noble imposant le respect, le calme et la sérénité, la confiance. Pour cette énergie féminine, des éléments symboliques m’ont été suggérés comme la boussole, une toupie indiquant une direction/vision mais aussi le hibou incarnant la sagesse. Le paon a aussi été proposé pour ses plumes ressemblant à des yeux…
Avec tout ça en tête, j’ai commencé à crayonner et à assembler. Le portrait s’est assez vite imposé pour insister sur le regard droit vers l’avenir. J’ai tout de suite voulu partir sur une amérindienne un peu « shamanique », une visionnaire que tout le monde respecte et qui impose naturellement un certain leadership. Le hibou s’est naturellement intégré se fondant presque dans le visage…comme un masque, une couronne.
La Bâtisseuse
Et voici le troisième archétype que j’ai eu le plaisir d’illustrer. Il s’agit de la bâtisseuse qui est tournée vers l’action. On m’en a parlé avec beaucoup de passion. Les mots qui revenaient le plus étaient les suivants : mouvements, couleur, vivante, jeu, plaisir, création, expression de soi, connexion avec les autres.
La bâtisseuse mène et emporte ; elle inspire par sa joie de vivre et sa création.
On a de suite pensé à un lien avec le monde animal, puissant, qui symboliserait aussi sa relation avec l’autre. Des papillons, des oiseaux étaient favoris par le mouvement de leurs ailes et la symbolique de l’envol. Le tigre me parlait car la bâtisseuse amène aussi une symbolique de guerrière, vive, courageuse et indépendante.
Plusieurs croquis ont été réalisés et c’est la danseuse en mouvement avec les cheveux-oiseaux qui a été retenue. La direction du regard, les mouvements des bras ont été modifiés pour coller au plus près de la vision du client. J’ai eu la liberté de m’amuser avec la force de cet immense nuage, un ciel tourmenté et inspirant, lumineux et porteur.